Immersion sauvage en Laponie

Finlande - Votre circuit sur mesure

J1 : Arrivée et transfert vers votre lodge
J1 : Arrivée et transfert vers votre lodge
Jour 1

 
Transfert vers le lodge (environ 1 heure de route depuis l’aéroport de Kuusamo) puis installation dans votre chambre. Le soir, vous échangerez sur la semaine à venir avec vos hôtes, avant le dîner.
J2 : Randonnée à ski ou raquette dans le parc national de Riisitunturi
J2 : Randonnée à ski ou raquette dans le parc national de Riisitunturi
Jour 2

 

Vous partez avec votre guide à travers le somptueux parc national du Riisitunturi et ses incroyables sapins momifiés par la neige. Ici, les paysages sont lunaires et l’altitude (toute relative : 465 m !) vous permet une vue à 360° sur les forêts et les lacs de la région. Pour la pause déjeuner : pique-nique et boissons chaudes.

Durée : 3 h à 4 h minimum

J3 : Pêche blanche
J3 : Pêche blanche
Jour 3

 

Initiez-vous à la pêche sur glace avec un pêcheur local : relevez les filets, creusez un trou dans la glace et tentez votre chance à la pêche au trou. Pour le déjeuner, dégustez le fruit de votre pêche dans un petit kota au bord du lac.

J4 : Visite de la ferme de rennes
J4 : Visite de la ferme de rennes
Jour 4

 

Partez à la rencontre d’un éleveur de rennes, visitez sa ferme, testez une balade en traîneau tiré par des rennes. Et dégustez une délicieuse soupe traditionnelle dans le kota.

J5 : Conduite d'attelage de chien de traineaux
J5 : Conduite d'attelage de chien de traineaux
Jour 5

 

Une expérience incroyable! Randonnée de 20 km en pleine nature, sur les flancs du parc national du Riisitunturi, dans un cadre exceptionnel. Vous vous verrez confier un attelage pour deux personnes après un briefing détaillé du guide musher. Un lunch léger et des boissons chaudes vous seront servis dans le kota, autour du feu.

Durée : 3h30

De retour au lodge, faites l’expérience du sauna au feu de bois et plongez dans la tradition en vous roulant dans la neige!

J6 : Excursion à Korouoma
J6 : Excursion à Korouoma
Jour 6

 

Découvrez la réserve naturelle de Korouoma, une vallée de 30 km de long et 130 m de profondeur dans laquelle serpente la rivière Korojoki. Suivant les conditions, vous randonnerez à pied ou avec des raquettes dans ce terrain vallonné et couvert de somptueuses forêts anciennes. Pause déjeuner dans un laavu (abri traditionnel) autour d’un feu.

Durée : 3 à 4 h

J7 : Transfert aéroport
J7 : Transfert aéroport
Jour 7

 
Petit-déjeuner puis transfert vers l’aéroport durant la matinée. C’est le moment de rentrer la tête remplie de précieux souvenirs!

Conditions de voyage

  • L'hébergement en chambre double au lodge
  • Les repas
  • L'encadrement
  • Les activités mentionnées au programme
  • Le transfert aéroport depuis Kuusamo
  • Le transport aérien (sur demande)
  • Le supplément chambre individuelle (+170€)
  • La réduction pour les enfants de 12 ans au moment du départ (- 459€)
  • Les activités non mentionnées au programme
  • Les pourboires
  • Les assurances
  • De façon générale toutes prestations non mentionnées au programme
Un séjour en petit groupe limité à 8 participants.

En Finlande, le froid est sec. La sensation de froid et la réaction au froid sont propres à chacun. Cependant si vous êtes équipés convenablement, il est quasi certain que vous aurez moins froid par -15° en Laponie que par +5° dans une capitale d’Europe occidentale un jour de pluie.
Pour les finlandais, le froid (comme les moustiques) n’existe pas. C’est juste qu’on a oublié une couche. Il serait plus juste de dire que si on a froid, c’est que l’on ne s’est pas habillé de façon optimale et que l’on n’a pas respecté certaines règles.

Règle préliminaire :
Oubliez le coton. A proscrire absolument. Le coton absorbe l’humidité que votre corps va vouloir évacuer. Il va dépenser une énergie considérable pour cela. Le coton sèche très lentement et vous allez droit vers l’hypothermie. Bref le coton tue. Un jean par -30° est dur comme du bois et glacé comme une Ben&Jerry’s.

Règle des trois couches :
Pourquoi 3 couches ? Parce que 3 couches efficaces valent mieux que 17 mal choisies et qui vous compriment. Le système dit des 3 couches permet de répondre le plus souvent aux conditions météorologiques rudes et de pouvoir s’adapter aux changements. Le but de ce système est d’être le plus efficient avec un minimum de vêtements. Autrement dit garder une température optimale (et confortable) quelque soit le degré d’activités (avant, pendant et après l’effort). Vous verrez avec un peu d’habitude que la clé du système est de le modifier dès que nécessaire et donc de l’adapter à chaque situation.

1. La première couche : couche de base, de transfert d’humidité et de confort
Cette première couche est souvent négligée alors que c’est peut être la couche primordiale. C’est celle que vous avez au contact de votre peau. Cette couche a pour but de garder au maximum votre peau au sec afin d’éviter la sensation de froid. Elle doit donc évacuer la transpiration. Elle est dite respirante.cUne bonne couche de base doit absorber faiblement l’humidité, évacuer la transpiration et sécher rapidement.
Les sous-vêtements thermiques et les chaussettes doivent absolument être en laine.cRegardez bien les étiquettes des produits que vous achetez. Parfois il s’agit d’un mix de laine et de produits synthétiques.
Nous vous conseillons le 100% mérinos.

2. La deuxième couche : couche intermédiaire, d’isolation ou de chaleur
La deuxième couche qui se positionne au-dessus de la couche de base a pour but d’isoler et retenir la chaleur autant que possible. L’air étant un excellent isolant, la seconde couche doit servir à emprisonner de l’air autour de votre corps.
Une bonne couche intermédiaire doit tenir chaud, transférer l’humidité à la couche externe et sécher rapidement.
Pour cette couche, on peut utiliser des vêtements avec du duvet ou des fibres synthétiques. Les vêtements en polaire sont généralisés et très utilisés. Même lorsqu’ils sont humides, ils gardent leurs propriétés calorifiques, transférent aisément l’humidité vers la couche externe. Ils sèchent rapidement. Ils sont conseillés pour les activités intenses où vous risquez de transpirer.
Le duvet a un bien meilleur ratio poids/isolation mais il perd son efficacité une fois mouillé et il sèche beaucoup plus lentement. Il est donc conseillé pour les arrêts et pour éviter de se refroidir.
Il existe 4 types d’isolants principaux pouvant servir de deuxième couche :
  • La laine
  • Les fibres synthétiques
  • La polaire (également composée de fibres synthétiques spécifiques)
  • Le duvet

On peut et on doit combiner les secondes couches pour plus de polyvalence quand il fait froid. Un pull en laine ou une polaire avec une doudoune en fibres synthétiques ou en duvet, ce sont des combinaisons gagnantes dans les régions arctiques.

3. La troisième couche : couche externe ou de protection

La troisième couche est le bouclier qui vous protège de l’extérieur : de l’humidité extérieure (pluie, neige mouillée, brouillard givrant), de l’humidité intérieure (transpiration) en l’évacuant et éventuellement des agressions extérieures (branches, abrasion et usures dues aux frottements du sac à dos).

Une bonne couche externe doit protéger du vent, de l’humidité extérieure et évacuer l’humidité intérieure. Les membranes imperméables et respirantes comme le Gore-Tex ont remplacé (très avantageusement) les couches externes uniquement imperméables et leur effet cocotte- minute. Vous pouvez oublier votre K-way et sa célèbre poche banane.

Le premier rôle de la couche externe est d’être imperméable et coupe-vent afin d’éviter les déperditions de chaleur dues au vent. Le second rôle est d’évacuer la transpiration. C’est ce qui fait toute la différence avec les matières plus anciennes. Cependant cet effet respirant a ses limites, donc si les conditions extérieures le permettent, vous devez ouvrir au maximum cette couche (sous les aiselles, au niveau du cou).

Dans le cas d’un temps sec, vous pouvez vous passer de cette couche sans problème.

4. Moduler le système

Selon les conditions météo, vous pourrez vous passer de la troisième couche ou vous devrez renforcer les couches intermédiaires en les cumulant en cas de froid intense. La troisième couche sera nécessaire en cas d’intempéries ou de vent.  Vous pouvez cependant si vous faites un effort important doubler la couche intermédiaire pour avoir une meilleure respiration en lieu et place d’une Gore Tex.

Faire du ski de fond par -15° avec une couche de base et un pull est tout à fait possible surtout en Finlande où le vent n’est que rarement violent. De cette manière, la transpiration est aisément évacuée.

En résumé :

➞  Une couche de base en laine,

➞  Une ou plusieurs couches intermédiaires selon le froid et votre effort,

➞  Une troisième couche de protection si la météo l’exige (vent fort, pluie ou neige).

A noter : ce système est aussi valable pour les mains.

Quelques conseils en vrac :
  • Multiplier les chaussettes (en laine) en cas de froid sans toutefois sacrifier à la circulation du sang. Ma recette : une première paire fine, une seconde paire épaisse, une troisième paire tricotée mains.
  • 30% de la chaleur corporelle peut s’évacuer par le cou. A protéger en priorité. Je conseille un tube plus confortable qu’une écharpe.
  • Ne mettez pas trop de vêtements pendant l’effort.​
  • Ayez légérement froid avant de partir en randonnée et/ou enlevez une couche dès que vous commencez à transpirer.
  • Couvrez-vous dès que vous vous arrêtez pour une pause.
Pour profiter au mieux de votre voyage, nous vous conseillons d'emporter :
  • 1 ou 2 paires de sous gants (soie ou laine)
  • 1 paire de gants/moufles
  • 2 sous-pulls/t-shirt manche longue (laine)
  • 2 collants chauds (laine)
  • Bonnet, écharpe, tube en polaire
  • 4 paires de chaussettes (laine)
  • 1 ou 2 polaires
  • 1 pull en laine
  • 1 doudoune (synthétique ou duvet)

5. Les extrémités :

Avoir les extrémités froides, à savoir les mains et les pieds, est un phénomène courant.
Pour réactiver la circulation sanguine, on peut faire bouger ses bras comme des moulins à vents en gardant bien les coudes, les mains et les poignets alignés. Cette gymnastique à priori ridicule visuellement et rudimentaire réalisée pendant deux minutes, favorise le retour sanguin et atténue la douleur.

Les gants ou moufles:

Il est préférable de porter des moufles plutôt que des gants même doublés, les doigts joints produiront de la chaleur et ils seront mieux protégés, Les sous-gants vous offriront une double protection et vous permettront par exemple de manipuler votre appareil photo sans avoir les doigts instantanément gelés.
  • Les sous gants devront être en soie ou en laine.
  • Les moufles les plus chaudes sont en duvet mais elles sont fragiles et craignent l’humidité. Parfait si vous n’avez pas prévu de multiplier les batailles de boules de neige.

Les bottes d’hiver

Si l’on peut facilement réactiver le sang dans les mains, c’est beaucoup plus dur pour les pieds. D’où l’importance de choisir ses bottes de protection grand froid.

On peut oublier de suite les jolies MoonBoots, parfaites pour déambuler dans la station de Gstaad mais peu adaptées pour les pays arctiques ou toutes les chaussures de ville qui supportent 3 centimètres de neige.

Les bottes d’hiver doivent monter au minimum à la cheville (plus généralement à mi-mollet) Choisissez un modèle imperméable, isolant et doublé, avec des semelles antidérapantes. Ce dernier critère est important car il vous évitera de vilaines chutes en cas de glace (bannissez absolument les semelles lisses).

Pensez à les essayer avec des chaussettes épaisses car cela demande parfois une demie pointure de plus que la vôtre (voir une pointure). Vos pieds doivent pouvoir bouger et respirer, et ne surtout pas être trop serrés.

Prochains départs en groupe

Départ
Retour
Durée
Inscription
 
Tarif
13/03/2022
19/03/2022
7 jours
Ouverte
0 voyageur intéressé
1905€
Audrey Audrey Experte Finlande
Personnalisez gratuitement ce circuit
Niveau 2
Modéré
Marche de 5 à 6 heures par jour. Entre 500 & 600 mètres de dénivelé positif.
Entre 7 et 10 jours de marche
Rejoignez un petit groupe
Durée de voyage
7 jours
à partir de
1905€
Prochain départ
Le 13/03/2022
Inscription
Ouverte
Rejoindre le groupe
Sur-mesure
Nous concrétisons vos rêves
Expertise
Sur place 365 jours par an
Qualité
97% de voyageurs satisfaits
Immersion
Vivez une expérience unique
Responsable
Concept local et voyages durables
Zéro carbone
Investis dans l'environnement

Abonnez-vous et recevez 2 fois par mois nos idées et conseils de voyage